Où souhaitez-vous
partager cette page?

24 mai 2024 - Interdiction TOTALE d’arrosage

  • Interdiction TOTALE d’arrosage
  • Interdiction de remplir votre piscine ou votre spa avec l'eau de l'aqueduc.
  • Seul l’arrosage manuel des plates-bandes et potagers est permis (arrosoir manuel).
  • Interdiction de laver les murs extérieurs, entrées de garage ou trottoirs avec l'eau potable.
  • Aucun permis d’arrosage ne sera émis.

Il est impératif de respecter la réglementation, sous peine d'amendes.
La Ville veillera à son respect par une surveillance active.

En savoir plus
Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins pour optimiser votre expérience de navigation et suivre la façon dont vous interagissez avec lui. En cliquant sur « J’accepte », vous consentez à l’utilisation de ces témoins. Pour plus de détails sur la façon dont nous traitons ces informations, consultez notre politique de confidentialité.

Je refuse

Commissaire à l’assermentation

Partager la page

Commissaire à l'assermentation

Certains textes de loi exigent qu’une personne soit assermentée avant de signer un document ou de témoigner. Cette formalité permet de donner un caractère plus officiel ou crédible à ce document ou témoignage.

Plusieurs employés municipaux sont nommés par le ministère de la Justice pour une période renouvelable de trois ans afin d'offrir ce service à la population de Saint-Lin-Laurentides.

Pour consulter le registre de l'ensemble des commissaires à l'assermentation autorisés à prêter serment par le Ministère, nous vous invitons à vous rendre sur la page https://www.assermentation.justice.gouv.qc.ca/servicespublicsconsultation/commissaires/proximite/criteres.aspx.

Des frais de 5,00 $ sont demandés pour ce service.

Rôle et responsabilités du commissaire à l'assermentation

L'unique rôle que la loi accorde au commissaire à l'assermentation est de faire prêter serment à des personnes dans les cas où le serment est requis ou permis par la loi.

Il ne peut en aucun cas certifier des documents ou attester qu’une copie d’un document est conforme à l’original. Un commissaire à l’assermentation n’est pas nommé pour accomplir une telle fonction.

De plus, la seule responsabilité du commissaire à l’assermentation est de recevoir le serment. Il n’est donc pas obligé de vérifier le contenu de la déclaration. En effet, c’est à la personne assermentée de connaître le contenu du document pour lequel elle est assermentée.