Alerte 19 juillet 2024
Avis d'ébullition du secteur sud LEVÉ.
19 juillet 2024  -  Avis d'ébullition du secteur sud LEVÉ.

Où souhaitez-vous
partager cette page?

9 juillet 2024 - FERMETURE DE L'ÉCOCENTRE

Veuillez prendre note que l'écocentre sera fermé exceptionnellement aux dates suivantes :

  • Vendredi 19 juillet (fermeture à midi)
  • Samedi 20 juillet (fermeture complète)
Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins pour optimiser votre expérience de navigation et suivre la façon dont vous interagissez avec lui. En cliquant sur « J’accepte », vous consentez à l’utilisation de ces témoins. Pour plus de détails sur la façon dont nous traitons ces informations, consultez notre politique de confidentialité.

Je refuse

Eau et égouts

Partager la page

À Saint-Lin-Laurentides, les sources d’approvisionnement en eau potable proviennent de plusieurs puits artésiens. La Ville établit les paramètres de base pour tous les réseaux d’alimentation en conformité avec les exigences du règlement sur la qualité de l’eau potable.

Dans le cadre de notre approche, nous scrutons chacun des réseaux d’eau potable à partir de sa source jusqu’au robinet du consommateur. Des tests quotidiens nous assurent de la salubrité de l’eau potable.

Le plan d'action

Gestion responsable de l'eau

En savoir plus Réduire

Nous sommes conscients qu’en début de la saison estivale, notre capacité à produire de l’eau potable est inférieure à la consommation globale en raison d’une demande plus forte qu’à l’habitude. Les conséquences se vivent surtout en période de pointe, la pression de l’eau dans votre robinet n’est pas toujours suffisante. Cette question nous occupe au quotidien depuis 2021.

La situation que nous vivons a été causée par le développement effréné qu’a connu la Ville avant que le nouveau conseil municipal prenne la difficile décision de le stopper. Cette décision nous a permis de ne pas aggraver la situation déjà précaire. Et aucun développement ne sera autorisé tant et aussi longtemps que la question de l’eau potable ne soit complétement réglée pour nos citoyens actuels.

Sachez que nous partageons la même préoccupation et vivons la même situation. La majorité des employés de la Ville et tous les élus sont des Saint-Linois comme vous et ont à composer avec ce défi, en plus de travailler très fort pour le résoudre.

Voici les actions entreprises par la Ville à ce jour :

  • Mise en place d’un système de télémétrie permettant d’être proactif dans la gestion des réserves d’eau.
  • Respect des limites de prélèvement d’eau autorisées pour préserver nos nappes phréatiques et ne pas être en infraction auprès du ministère.
  • Construction d’une nouvelle usine de production d’eau potable qui sera opérationnelle au printemps 2025; ce qui augmentera la capacité de production de 30%.
  • Achat d’eau potable pour injecter dans nos réserves, afin de ne pas mettre en péril nos puits (au besoin).
  • Interventions ciblées pour régulariser la pression d’eau dans certains secteurs.
  • Utilisation d’eau non potable en citerne pour les travaux de nettoyage du printemps sur notre territoire.

La recherche active de nouvelles sources d'eau potable prend du temps et nécessite de nombreux tests, opérations et autorisations gouvernementales avant de pouvoir les exploiter de façon responsable.  Nos équipes y travaillent sans relâche. Cette situation était prévisible et les sommes dépensées pour assurer la distribution d’eau ont été prévues au budget de la Ville.

Nous vous demandons de respecter la réglementation pour faire partie de la solution et nous remercions ceux et celles qui le font déjà. Pour les résidences connectées au réseau d’aqueduc : 

  • Interdiction TOTALE d’arrosage
  • Interdiction de remplir votre piscine ou votre spa avec l'eau de l'aqueduc.
  • Seul l’arrosage manuel des plates-bandes et potagers est permis (arrosoir manuel).
  • Interdiction de laver les murs extérieurs, entrées de garage ou trottoirs avec l'eau potable.
  • Aucun permis d’arrosage ne sera émis.

Il est important de préciser que plusieurs villes sont aux prises avec ces mêmes contraintes. Toute infraction à ce règlement est passible d’amendes. La Ville veillera à son respect par une surveillance active.

Vous voulez savoir ce que fait concrètement la Ville pour solutionner ce défi de taille? Écoutez cette entrevue

Consultez notre plan d’action complet ici.

La gestion responsable de l'eau est l'affaire de tous. Ensemble, nous pouvons préserver cette ressource précieuse.

Partager

Nouvelle usine de production d'eau potable - Foire aux questions

En savoir plus Réduire

Un puits et une usine de filtration pour répondre aux besoins actuels en eau potable à Saint-Lin-Laurentides

La Ville de Saint-Lin-Laurentides procède actuellement à la construction d’une toute nouvelle usine de production d'eau potable. Cette usine permettra de mettre en service un nouveau puits (no. 8), situé dans le secteur Villemory.

Lorsque cette usine entrera en fonction, au printemps 2025, il est prévu qu’elle ajoutera au système d’aqueduc municipal 1200 mètres3 d’eau potable supplémentaires par jour, ce qui correspond à une augmentation de plus de 30 % de la capacité actuelle de la Ville de Saint-Lin-Laurentides. Ce qui sera amplement suffisant pour répondre aux besoins actuels de la population !

Foire aux questions :

1. Est-ce que cette nouvelle usine de production d'eau potable va régler tous les problèmes d’eau potable de Saint-Lin-Laurentides, incluant la pression ? 
L’usine et le nouveau puits permettront d’améliorer considérablement la quantité d’eau potable disponible et le débit d’eau du réseau d’aqueduc municipal.

2. Est-ce que la construction causera des inconvénients au voisinage, en termes de bruit, de poussière et de circulation ? 
La Ville a pris plusieurs mesures pour minimiser les inconvénients pour les citoyens. Ainsi, les heures de travail sur le chantier sont de 7 h à 17 h, du lundi au vendredi. Nous avons choisi cet horaire pour minimiser les perturbations.

De plus, chaque étape du projet est minutieusement planifiée et toute activité susceptible de causer des inconvénients sera prise en considération. Nous mettons en place des mesures d'atténuation telles que l'utilisation de dispositifs de contrôle de la poussière et des procédures de circulation sécurisées pour limiter les impacts dans le secteur.

3. Est-ce que la mise en opération de l’usine de production d’eau potable aura un impact sur les puits non raccordés au réseau d’aqueduc?
Disons d’abord que toute mise en exploitation d'une nouvelle source d'eau doit être précédée d'une étude hydrogéologique exhaustive.

Voici ce qui a été réalisé dans ce cas précis :

  • Une analyse de vulnérabilité a été produite dans le cadre de la recherche de puits dans le secteur sud. Cette analyse permet d’identifier des pratiques de pompage qui ne compromettent pas la capacité de la nappe phréatique;
  • Une analyse des forages et de la capacité maximale du puits;
  • Des essais de capacité du puits sur une période de 72 heures, permettant d'évaluer la capacité maximale de régénération de la nappe phréatique et de déterminer s'il existe des interférences avec les puits environnants.

En résumé, cette étude hydrogéologique a été menée avec rigueur et les recommandations des experts ont été strictement suivies. 

Il est important d'ajouter que toutes ces données ont été validées par le ministère de l'Environnement afin d'obtenir le certificat d'autorisation nécessaire pour exploiter le nouveau puits et mettre en marche l'usine de production d'eau potable. Cette validation gouvernementale confirme que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour garantir la conformité aux normes environnementales et pour minimiser tout impact sur les ressources en eau locales, y compris les puits non raccordés à l'aqueduc.

4. Est-ce que l’eau sera claire et sans goût ?
Même si elle est d’excellente qualité, l’eau de Saint-Lin-Laurentides est parfois brouillée en raison de particules en suspension. La situation devrait s’améliorer de façon notable après la mise en fonction du nouveau puits et de l’usine de production d'eau potable.

5. La Ville aura-t-elle besoin de nouvelles sources d’eau potable en vue de futurs projets résidentiels ?  
Oui. Le nouveau puits et l’usine de production d’eau potable vont permettre de corriger la situation actuelle, mais pas de faire face à de nouvelles demandes. Nous poursuivons nos démarches afin d’identifier de nouvelles sources d’eau potable pour permettre de répondre aux besoins futurs de notre municipalité. L’avancement des projets inscrits au plan d’action de la Ville de Saint-Lin-Laurentides va bon trainConsultez le plan d'action.

6. Quelle méthode de filtration sera employée?
Après avoir été prétraitée via une filtration au sable vert, l’eau subira un processus de nanofiltration membranaire, ayant pour objectif de retirer les différents contaminants, tels que les solides, la matière organique, la dureté ainsi que les métaux comme le fer et le manganèse, notamment. Cette approche est conforme aux normes du Règlement sur la qualité de l'eau potable, garantissant ainsi une eau potable de qualité pour la population. Tout processus de traitement d’eau nécessite l’utilisation d’un agent désinfectant afin d’assurer la distribution d’une eau exempte d’agents pathogènes et sans risque pour la santé. Dans le cas de la station de production Villemory, l’hypochlorite de sodium sera utilisé comme désinfectant.

7. Qu’arrive-t-il du moratoire sur la construction de nouvelles habitations initié en décembre 2021 ?
D’ici à ce que nous identifions de nouvelles sources d’eau potable, nous devons continuer à limiter de développement résidentiel à Saint-Lin-Laurentides. C’est pourquoi la résolution de contrôle intérimaire doit être maintenue.

8. Est-ce que nous pourrons arroser nos gazons quand l’usine sera en fonction ?
L’eau potable est une ressource précieuse et devrait servir uniquement à la consommation.

Chaque personne utilise en moyenne 386 litres d’eau par jour. Cela représente beaucoup d’eau potable, dont une grande partie est gaspillée et retournée directement dans les égouts.

Il existe une multitude de gestes simples que nous pouvons poser pour réduire notre consommation d’eau. Pour de plus amples renseignements, consultez la section De petits gestes pratiques

9. L'usine sera en fonction en 2025 alors qu'il y a des problèmes d'eau potable depuis plusieurs années - Pourquoi avoir attendu aussi longtemps ?
La situation de l'eau constitue une priorité depuis l'arrivée du nouveau conseil et de la nouvelle administration, à l'automne 2021. Des études ont été réalisés dès le début afin d'élaborer un plan d'action complet. L’ajout du puits no. 8 et de l'usine de production d'eau potable, constituent le premier jalon de ce plan.

Partager

Puits et permis de forage

En savoir plus Réduire

Une partie du territoire de la ville de Saint-Lin-Laurentides n’est pas desservie par le réseau d’aqueduc. Les propriétaires doivent s’y faire creuser un puits.

Avant le début des travaux, tout propriétaire doit obtenir un permis de forage l’autorisant à implanter, remplacer ou modifier un puits. Il doit en faire la demande auprès du Service des travaux publics et en acquitter les frais.

Demande de permis de forage

Partager

Réseau d’aqueduc

En savoir plus Réduire

À Saint-Lin-Laurentides, les sources d’approvisionnement en eau potable proviennent de plusieurs puits artésiens. La Ville établit les paramètres de base pour tous les réseaux d’alimentation en conformité avec les exigences du règlement sur la qualité de l’eau potable. Ceci permet d’offrir une eau potable qui soit la plus salubre, et la plus fiable possible.

Tous les détails concernant le réseau d'aqueduc

Partager

Réseau d’égout

En savoir plus Réduire

L’eau que nous utilisons pour la douche ou le lavage et qui disparaît dans le drain de la maison va d’abord rejoindre une conduite d'égout local enfouie sous la rue. Une fois captée par l'égout local, celle-ci se dirige vers l’usine d’épuration qui recueille les millions de litres d'eaux rejetées quotidiennement.

Toute cette eau souillée est débarrassée en très grande partie de ses saletés avant d’être acheminée vers les étangs de décantation.

Refoulement d’égout et/ou bris d’aqueduc

Lors d’un refoulement d’égout ou d’un bris d’aqueduc, la Ville doit déterminer si la cause provient des infrastructures municipales ou de la portion domestique (située sur le terrain du résident).

Si le réseau public est en cause, la Ville effectue la réparation. Si le problème tire son origine du réseau domestique, un avis est donné au propriétaire et celui-ci devient responsable de la réparation de ses conduites.

« La municipalité n’est pas responsable des dommages causés à un immeuble ou à son contenu si le propriétaire néglige ou omet d’installer un appareil destiné à réduire les risques de dysfonctionnement d’un système d’alimentation en eau ou d’égout (clapet anti-retour, règlement 109-2004) ».

Pour signaler toute urgence concernant un bris d’aqueduc ou un refoulement d’égout, il faut communiquer rapidement avec le Service des travaux publics et suivre les directives. Il est important de laisser à la personne en charge ou sur la boîte vocale ses coordonnées complètes, soit nom, adresse et numéro de téléphone.

Conseils

La Ville demande à ses citoyens de ne pas jeter dans les toilettes les lingettes, les serviettes sanitaires, les tampons hygiéniques, les condoms, le fil dentaire, la nourriture et tout autre produit d’hygiène. Les médicaments ne doivent jamais se retrouver dans la toilette. Retournez-les à votre pharmacien. Tous ces déchets engorgent la station d’épuration.

Les toilettes doivent servir uniquement pour les excréments, l’urine et le papier hygiénique.

Il faut également éviter de jeter dans l’évier : la coquille d’œuf, la graisse ou l’huile, la farine, le marc de café, le papier, les pâtes et le riz, la peinture et les étiquettes des fruits et des légumes.

Partager